Connect with us

Articles

Stopper l’Onychophagie

Publié il y a

le

Se libérer de l'onychophagie par l'hypnose

Cette habitude est plus connue sous le terme d’ Onychophagie.

Je vous propose de lire ces quelques lignes afin d’en savoir plus sur ce TOC et trouver une technique pour s’en libérer.

Alors tout d’abord, qu’est-ce que l’onychophagie ?

L’onychophagie est une mauvaise l’habitude, une compulsion qui donne à la personne l’envie de se ronger les ongles. Ceux qui la vivent, en parlent comme d’une habitude dure à se défaire qui serait la manifestation physique d’une tension liée au stress, à une contrariété etc. Il y aurait dans ce geste, selon les dire des premiers concernés quelque chose de rassurant.

Bon, vous allez me dire, se ronger les ongles est un acte courant.  C’est vrai, aujourd’hui, c’est une habitude compulsive très répandue. Selon différentes sources, 30% des français sont concernés. C’est énorme !

traitement pour l'onycophagie par l'hypnose a tahitiVoici un début d’explication sur les causes possible de l’onychophagie

Les professionnels de la santé, considèrent  l’onychophagie comme une addiction. Eh oui, se ronger les ongles, procure une sensation d’apaisement des tensions nerveuses dans les situations de stress. Les causes peuvent être variées, pouvant aller d’une tension passagère à un état de stress prononcé. Aujourd’hui, les situations d’inconfort personnel ou professionnel sont multiples et variées : précarité de l’emploi, pression financière, fatigue au travail, peu de temps pour faire ce que l’on voudrait, stress chronique, une situation nouvelle etc…Pour certains cela remonte très loin dans la petite enfance. Tout comme la cigarette, l’onychophagie permet à la personne d’atténuer ses tensions nerveuses ressenties dans des situations stressantes.

L’onychophagie est une routine, un acte répété, une habitude.   Il y a des personnes qui mâchonnent le bouchon de leur stylo alors que d’autres se rongent les ongles. L’acte de se ronger les ongles varie d’un individu à l’autre, en fonction de son histoire personnelle, de son éducation, de son origine et de sa pression familiale et sociale. L’onychophagie dénote une difficulté à réagir face à une situation qui met la personne dans l’embarras.

L’onychophagie est l’écho d’une angoisse ou d’un stress tels qu’elle conduit à un comportement souvent incontrôlable. L’onychophagie est une manière d’exprimer une certaine forme de détresse face à la gestion de situations auxquelles nous sommes quotidiennement confrontés. La personne n’a pas la possibilité d’agir directement sur ces situations, elle va donc mettre en œuvre des comportements détournés de réduction de son état de tension. Se ronger les ongles serait un acte destiné à diminuer l’intensité du conflit ou des émotions ressentie par la personne.

Une généralité :

Selon des études, l’onychophagie commencerait dés le plus jeune âge pour l’enfant et peut importe son sexe. Certains décrivent les personnes victimes de ce TOC comme étant sensibles, souvent nerveuses et ayant des difficultés à extérioriser leurs sentiments ou leurs ressentis.

onychophagie-femmeL’onychophagie, phénomène de société…

L’onychophagie reflète une tension psychologique qui apparaît à un âge précoce chez l’individu. On attend souvent de la part de nos enfants, et à juste titre, des résultats scolaires satisfaisants dès les cours préparatoires. L’enfant éprouve alors le besoin d’apporter « un bon carnet de notes ». Même si les parents ne mettent pas leur petit sous le poids de la contrainte, l’enfant pourra évacuer cette pression sur le bout de ses doigts.

Il semble que les femmes soient moins touchées par ce TOC, car dans notre société du paraitre, une main élégamment manucurée est un aspect de beauté propre à la féminité et à la réussite d’une femme. C’est pourquoi les femmes perdent plus facilement cette habitude que les hommes. Mais attention, l’onychophagie à l’âge adulte est mal perçue socialement que cela soit pour femme ou un homme car elle renvoit l’image d’une personne négligée.

Quel effets peut engendrer l’onychophagie ?

Aujourd’hui la plupart d’entre nous sait que les mains sont le terrain d’innombrables germes, et même si la personne se lave régulièrement les mains très soigneusement, il restera toujours quelques bactéries, virus et parasites sous les ongles ou sur la bordure des doigts. L’onychophage peut alors être le sujet de multiples infections, dont les plus courantes sont celles qui vont toucher la sphère gastro-intestinale, donnant lieux à des diarrhées, nausées et vomissements. Se ronger les ongles facilite aussi la propagation de plusieurs pathologies infectieuses bactériennes comme les aphtes ou autres infections.

D’autres effets négatifs peuvent se manifester, comme par exemple le geste répétitif de se ronger les ongles peut provoquer une déformation de la dentition, de la gencive et du palais. La gencive et le palais, étant des tissus mous, ils sont sensibles aux contraintes physique et peuvent donc changer de forme sous la pression de l’acte répété de se mettre les doigts dans la bouche afin de grignoter les ongles 😉 L’onychophagie peut générer des inflammations telles que les gingivites et l’herpès qui est la pathologie virale la plus commune à l’onychophagie. La personne qui se ronge les ongles facilite la propagation du virus de l’herpès non seulement autours de sa bouche, mais aussi au niveau de ses doigts.

Stop onychophagie en PolynésieIl y a aussi le risque de créer des plaies pour ceux qui se mangent les peaux autours des ongles et qui sont propices à la formation d’un panaris. Le panaris est une infection aigüe du doigt ou de l’orteil entre l’ongle et la peau. Le doigt est rouge, enflammé et douloureux. La pulpe du doigt se remplit de pus, signe de l’infection qui, mal soignée, peut conduire à la constitution d’un abcès…

… sans oublier le mordillement des ongles, dont les petits impacts rapides des dents entre elles, peuvent causer des micro-fractures de l’émail des dents, notamment au niveau des extrémités donnant un aspect en lame de scie qui accroche et blesse la langue et la face interne des joues. Les micro-fractures participent à une érosion de la dent, qui entrainent parfois à terme pour les sujets les plus fragiles une cassure.

Il est donc important de se libérer de L’onychophagie pour toutes les raisons de santé que l’on vient d’aborder.

Y a t il des traitements pour se libérer de l’onychophagie ?

Vous pouvez trouve de nombreuses solutions sur internet comme le vernis amer à appliquer sur les ongles, le pansement sur le bout des doigts, la lime etc… Il y aussi des trucs et astuces comme le fait utiliser une gestuelle de substitution compatible comme par exemple, serrer les poings au lieu de se ronger les ongles. Un entourage aidant et protecteur, comme les parents pour les enfants ou les ados, ou amis peuvent aider la personne avec un système d’encouragements à chaque fois que l’individu parvient à maitriser son onychophagie. Cela permet au sujet de reprendre confiance en lui et de progresser plus rapidement en ayant son entourage qui lui permet d’être vigilant. La personne peut apprendre à se focaliser sur autre chose que le bout de ses doigts, comme par exemple faire une activité physique ou cérébrale qui lui occuperait les mains et retienne son toute son attention.

Pour l’activité physique, la personne peut consacrer du temps au dessin, à la peinture ou la sculpture, la musique… car ce sont des moyens à la fois d’occuper les mains mais aussi d’exprimer ses tensions les plus profondes tout en mobilisant les pensées et l’esprit.

Dans les autres trucs et astuces, la personne peut mâcher du chewing-gum ou manipuler un autre objet avec ses doigts. Ces petits trucs et astuces contre l’onychophagie peuvent rendre cette habitude difficile voir impossible.

Pour les enfants, dans la plupart des cas, un peu d’attention, de compréhension et d’affection suffisent à l’arrêt de l’onychophagie chez les plus jeunes.

Stopper l'onychophagie à TahitiDans les aides reconnues efficaces, il y a aussi l’hypnose. Même si aujourd’hui on ne sait pas comment l’hypnose agit, elle permet de réduire significativement les troubles compulsifs répétitifs ou tics tels que le mordillement des lèvres et l’onychophagie, voir pour les plus motivés de carrément les stopper. L’onychophagie est un trouble qui nécessite une prise en charge par la compréhension et l’écoute de la personne qui en est victime. Dans la plupart des cas, l’onychophagie est difficilement explicable ou maitrisable par le sujet. Et il y a une chose qui est capitale, c’est que l’arrêt de l’onychophagie tient essentiellement à la motivation de la personne. Le praticien en hypnose est là pour écouter, comprendre et faire grandir la motivation de la personne afin de l’aider à stopper cette habitude.

En résumé :

L’onychophagie est une habitude compulsive physique. En revanche, la phase psychologique de la pathologie comprend des causes diverses et variées parfois incomprises et mal connues encore aujourd’hui. Il est évident aussi que chaque cause est en relation avec l’individu dans sa globalité, son histoire personnelle, son caractère.

Se libérer de l’onychophagie par l’hypnose reste un moyen sûr d’apporter une réponse efficace à ce trouble compulsif.

Je vous invite à prendre un rendez-vous ici en cliquant sur ce lien :

Se libérer de l'onychophagie par l'hypnose

 

 

 

 

Rejoins-moi sur le facebook de Tahiti hypnose et merci de cliquer sur le bouton « j’aime » si tu as apprécié ces informations : https://www.facebook.com/Tahiti.Hypnose/

J-aime-le-facebook-de-tahiti-hypnose

Continue Reading

Articles

Quels sont mes difficultés pour perdre du poids ?

Publié il y a

le

par

 

 

 

Continue Reading

Articles

Bonne année 2020 ;-)

Publié il y a

le

par

Je te souhaite pour cette nouvelle année et dans tous les domaines de ta vie …

la santé,
l’amour,
le bonheur,
la richesse,
l’ouverte d’esprit,
la tolérante,
la bienveillance,
l’épanouissement personnel,
le respect à chaque instant,
beaucoup de succès …

… car le temps qui passe nous apprend à devenir meilleur 🤙

Les épreuves de l’existence égratignent notre bonheur, mais la vie avance et ramène un jour la paix du cœur.

Que ce temps de renouveau fasse de cette nouvelle année, la plus heureuse que tu aies vécue

Fabrice

Continue Reading

Articles

Qui n’a pas traversé des étapes de vie douloureuses ?

Publié il y a

le

par

Surmonter les diificultés de la vie grace à l'hypnose

 

  • Qui n’a pas vécu de drame ?
  • Qui n’a pas traversé des étapes de vie douloureuses ?
  • Qui n’a pas rencontré des obstacles dans sa vie ?

La plupart d’entre nous avons vécu des épreuves personnelles, épreuves familiales, épreuves professionnelles :

Disputes, séparations, décès, pertes d’emploi, réorientation professionnelle, maladie d’un proche, ou maladie personnelle, trahison, déception, violence, addictions, et celles que tu vis surement et que je n’ai pas nommées !

J’ai moi-même vécu de nombreuses expériences douloureuses ! J’ai toujours eu de la chance de rencontrer des personnes qui m’ont guidé et qui m’ont aidé à m’en sortir pour avancer !

Et c’est parce que l’ont m’a aidé à de nombreuses reprises, que j’ai voulue être une personne aidante pour d’autres personnes dans la difficulté.

(suite…)

Continue Reading

Populaire